S’échapper d’ici / La Plume Culturelle

« S’échapper d’ici » d’Arnaud Tiercelin

Arrive un matin dans une famille unie et sereine, une lettre égarée par la poste depuis près de 13 ans. Une enveloppe abîmée suffira alors, par le secret qu’elle porte, à faire basculer l’équilibre et l’amour de trois êtres. Le père entre dans une angoisse profonde finissant par fuir le cocon familial. Impuissante face à la situation, la mère sombre dans une dépression qui la conduit vers une hospitalisation. Perdu au milieu de la souffrance des grands, Gabriel ne comprend pas comment la vie a pu basculer sans raisons apparentes. C’est en entretenant une correspondance épistolaire avec son déserteur de père, qu’il comprend le mystère de cette enveloppe tombée du ciel.

En dire plus serait en dire trop… Un récit bien écrit où les phrases coulent simplement et nous parle humainement. Dans la tête d’un garçon qui apprend les sentiments tels que la rancœur, l’amour, l’incompréhension, l’abandon… On s’émeut avec lui, on lutte avec lui. Dans la tête d’un père qui se retrouve face à un mensonge et qui fuit à la place d’affronter. Un sujet nous touche, celui de la paternité. Quelle est la réelle définition d’un père ? L’amour paternelle est-il une vague histoire de génétique ? Les actes de nos parents ont-ils des répercutions sur nos comportements ? Chacun connait la réponse, les mots d’Arnaud Tiercelin illustre ce sujet avec une grande justesse et quelques touches d’humour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s