Entre deux rafales / Ricochet

Emma est à l’hôpital, amnésique. Les médecins lui expliquent qu’elle a eu un accident de scooter et qu’un certain Arthur, qui conduisait, a pris la fuite. Emma tente de retrouver la mémoire et de comprendre. Quant à Arthur, ce jeune baladé en foyer en foyer, il s’en veut. Il n’aurait jamais dû rencontrer cette belle Emma des beaux quartiers. Ils n’auraient jamais dû s’aimer.

Leur histoire est-elle terminée ?

Les chapitres font alterner les deux points de vue des personnages et ce basculement permet de découvrir au fur et à mesure les deux personnalités. Doucement, l’intrigue se construit et les pièces du puzzle s’assemblent. Parce qu’Arnaud Tiercelin sait créer du suspense et manier la langue, l’histoire captive du début à la fin et la poésie émeut facilement. Quelques répliques, très bien trouvées, touchent alors avec une très grande justesse. Cette rencontre avec ces deux adolescents bouleverse en quelques pages et incite à porter à regard différent sur le monde qui nous entoure.
Arnaud Tiercelin a ainsi réussi, en peu de pages, à créer un roman original sur un sujet pourtant souvent exploité.
A retrouver ici : Ricochet
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s