En secret & S’échapper d’ici

secret ici

Chers tous, faute de ventes suffisantes, mes deux premiers romans ne seront bientôt plus édités. Alors voici, comme un adieu à Léo, à Gabriel, mes héros décidément trop discrets, un joli mélange de phrases issues de deux livres. A tout bientôt pour de nouvelles aventures.

Ça sent les lasagnes.

J’ai peur tu sais.

N’ont-ils pas de vie ?

Et toutes ces larmes sur nos joues.

Aiment-ils à ce point leur boulot ?

Demain, je chercherai encore.

Je te chercherai.

Comme un robot débranché.

Et je pense qu’il a vu mes yeux et leur colère.

J’ai refermé la porte.

 

Ça sent les lasagnes.

Je suis imbattable pour ça.

J’ai les bras engourdis.

Qu’est-ce que je fais ici ?

Pourquoi je suis entré ?

– Hé, ça va bonhomme ?

Quatorze ans.

Depuis 7h32 ce matin.

Mais ça, c’est ton problème.

Alors le poisson se débat.

Je t’embrasse, je t’embrasse.

Sale petit con, va.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s