L’amour, c’est du quinze ans d’âge.

baiser_mammouthTexte librement inspiré du roman « Le baiser du mammouth » d’Antoine Dole

Fiona a quinze ans.
Et moi seulement neuf.
C’est clair, c’est une princesse
Et moi bien sûr, je sors de mon œuf.
Mais rien à faire si on est différent
Dans ses yeux, y’a pas d’âge
Dans ses yeux, y’a que le vent.

Fiona en a quinze
Et moi, juste neuf.
Mais pourquoi, entre nous,
Ce n’est pas possible ?
Pourquoi ?
Puisque chez moi elle a touché la cible ?

Pourquoi ?

Pourquoi mon cœur n’est-il pas assez grand ? Pas assez vieux ?

Fiona a six ans
De plus que moi.
Mais dès que je l’ai vue,
Je suis tombée tout nu dans l’eau
De ses yeux
De ses cheveux bouclés et blonds.

Alors, pourquoi faut-il que les filles les plus belles
Aient toujours six ans de plus que moi ?

Est-ce que vous croyez
Que mon cœur
Il compte les années, lui ?

Il s’est emballé pour Fiona
Il s’est réveillé pour ses yeux
Il s’endort chaque soir
Avec son nom
Calé dans sa mémoire.

Alors, j’ai eu une idée.
Puisque la glace conserve tout
Et que le froid empêche de vieillir.
Fiona sera ma princesse immobile
Et je la réveillerai dans six ans.

Et d’ici là
Je lui écrirai des poèmes
J’irai surveiller que son sourire
Restera le même.
Et dans six ans, c’est sûr,
Fiona me dira « je t’aime ».

© Arnaud Tiercelin – Tous droits réservés – 11/2015.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s