S’échapper d’ici / Otium

L’histoire : Une lettre arrive. Dix ans de retard, rien que ça ! Gabriel voit son père cacher l’enveloppe adressée à sa mère. Quelle est cette bouteille jetée à la mer ?

Notre avis : Ce roman est très bien écrit. L’auteur de En secret maîtrise l’écriture et avec des associations de mots très poétiques et des rythmes évolutifs, il réussit à faire surgir l’émotion. En effet, Arnaud Tiercelin joue avec les temporalités : il ralentit les accélérations et inversement. Le temps s’étire, se tord et la poésie survient naturellement.
L’histoire est simple et la clé du mystère se devine facilement mais l’intérêt n’est pas dans l’enquête. Il se situe davantage dans l’introspection des personnages. S’identifiant au personnage principal, un jeune adolescent de 13 ans, le lecteur ressent ses émotions et découvre aussi les personnalités de ses parents. Certains regretteront les quelques remarques plus adultes semées dans le roman ; au contraire, nous avons trouvé qu’elles s’intégraient bien.

Bilan : un roman où l’écriture poétique et talentueuse de l’auteur transmet les émotions des personnages.

Mirabilia