Je ne serai plus gaucher

Un jour où Lubin est au tableau pour résoudre un problème de maths, la maîtresse découvre qu’il est gaucher. Elle ne s’en était pas aperçue. Le garçon comprend qu’il est le seul gaucher de la classe, mais il se dit qu’il y a aussi des gauchers célèbres dans le monde : Rafael Nadal, Lionel Messi et même Barack Obama. Comment ont-ils fait, eux, pour résister aux droitiers ? Lubin va essayer de leur ressembler, mais ce n’est pas facile. Et est-ce bien utile ?

Une histoire attachante pour les enfants qui commencent à lire tout seul, droitiers et gauchers

JE NE SERAI PLUS GAUCHER, roman illustré par Chiara Fedele, publié aux éditions Bulles de savon / A partir de 7 ans / Octobre 2016

Publicités

Ka maté, patate !

Ka maté, patate ! - Kilowatt - 2017

Antoine aime par dessus tout jouer du piano et écrire des histoires. Un jour pourtant, son père l inscrit au club de rugby sans lui demander son avis. Une histoire pour découvrir que finalement, le rugby c est vraiment chouette et que des fois on peut se tromper.

KA MATE, PATATE !, roman illustré par Lauranne Quentric, publié aux éditions Kilowatt / A partir de 7 ans / Mars 2017

L’Ogre Georges et les bonbons roses

La dernière dent de Georges vient de tomber.
Comment va-t-il faire pour engloutir les bons enfants dodus qu’il adore tant ?
Du sucre ! Il va se coller des morceaux de sucre. Ça fera sans doute l’affaire.
Mais Georges n’avait pas prévu que le sucre allait très vite fondre…
Des arêtes de poisson ! Oui, avec les arêtes, c’est sûr, ça va marcher.
Et c’est vrai que Georges a l’allure d’un acteur de cinéma.

Mais lorsqu’il éternue, toutes les arêtes s’envolent !
Alors, comment va-t-il faire pour manger ?

L’OGRE GEORGES ET LES BONBONS ROSES, album illustré par Benoît Dahan, publié aux éditions Frimousse / A partir de 4 ans / Mars 2017

couv_georges

Lunya

Album à la recherche d’un éditeur mettant en avant l’opposition entre deux pays (pas si) différents, le tout illustré par Stéphane Nicolet dont voici quelques illustrations.

Au pays de la pluie, il pleuvait tout le temps. Nuit et jour. Hiver comme été. Les rivières sortaient de leur lit, les champs se paraient d’un vert éclatant.

Au pays du beau temps, pas une goutte d’eau ne voulait tomber du ciel. Jour et nuit. Été comme hiver. Les rivières s’asséchaient, les champs se transformaient en déserts.